Les nombreux dialectes et systèmes d’écriture de la Chine

25/07/19

Rien d’étonnant à ce que la Chine soit le pays le plus peuplé au monde, comptant une population d’environ 1,4 milliard de personnes et ayant une superficie frôlant les 9 600 000 kilomètres carrés. Beaucoup pensent que tout le pays parle la même langue : le chinois. La situation linguistique de la Chine s’avère cependant un peu plus complexe que cela.

Les nombreuses langues de Chine

La langue officielle de la Chine est le mandarin. Il s’agit de « la langue maternelle la plus parlée au monde, avec près d’un milliard de locuteurs en Chine et 1,2 milliard sur la planète » (AsiaSociety). On parle mandarin dans le nord et le centre de la Chine, ainsi que dans les grandes villes.

Le cantonais est le dialecte local du sud-est de la Chine. Selon China Highlights, « on recense environ 63 millions de locuteurs cantonais en Chine, [soit] 5 % de la population du pays ». Le cantonais est également la langue la plus parlée à Hong Kong, à Macao et dans le Guangdong.

Le mandarin et le cantonais ne sont pas compréhensibles entre elles malgré leur alphabet commun : une conversation entre un locuteur mandarin et un locuteur cantonais peut être ardue.

En plus du mandarin et du cantonais, on dénombre plusieurs dialectes parlés dans tout le sud de la Chine, notamment :

·         le wu

·         le gan

·         le xiang

·         le hakka

·         le min

Si quelques dialectes présentent un certain degré d’intelligibilité entre elles, ce n’est pas le cas de tous, car chacun d’entre eux comporte des variations, des accents et des mots propres à certaines régions.

Les deux systèmes d’écriture

Le chinois possède l’une des plus anciennes formes écrites encore utilisée aujourd’hui. Contrairement à l’alphabet phonétique du français et de la plupart des autres langues occidentales, le chinois traditionnel ne comporte pas de lettres, mais des caractères représentant des concepts plutôt que des sons. Ce système de symboles complexe peut être difficile à comprendre et à traduire.

Dans les années 1950, le gouvernement chinois a décidé de simplifier les caractères, « afin qu’il soit plus facile pour la population, alors en grande partie illettrée, d’apprendre à lire et à écrire sa langue » (Chinese Outpost). Le chinois traditionnel est facile à reconnaître, car ses caractères comportent beaucoup plus de traits que ceux du chinois simplifié, plus minimalistes.

À chaque secteur sa traduction

C’est en connaissant votre public cible que vous saurez la langue et l’écriture à adopter. À l’heure actuelle, on utilise le chinois simplifié en Chine continentale et à Singapour. Le chinois traditionnel est quant à lui plus commun à Hong Kong, à Taïwan et en Malaisie.

ITC Traductions s’entoure de traducteurs professionnels qui maîtrisent bien les nombreuses langues de la planète. Nous disposons d’une solide équipe de traducteurs dont le chinois (sous diverses formes) est leur langue maternelle. Leur travail fait l’objet d’évaluations régulières et nos chefs de projet sont attentifs à l’évolution des règles propres à cette langue complexe.

Nous nous distinguons des autres agences de traduction grâce à l’importance que nous accordons aux connaissances. Nos traducteurs chinois connaissent leur langue, mais aussi le domaine dans lequel ils travaillent. Ils sont spécialisés dans des secteurs d’activité variés, allant de la traduction d’entreprise à la traduction touristique. Si vous avez besoin de services de traduction en chinois, communiquez avec nous dès maintenant.

ITC TRADUCTIONS VOUS AIDE DEPUIS 20 ANS À VOUS OUVRIR AU MONDE

earth-globe-

TRANSCRÉATION

de vos communications pour le marché international.

paper-and-pencil

TRADUCTION et MISE EN PAGE

de tous vos documents

laptop

LOCALISATION

de logiciels et supports d’apprentissage en ligne

microphone

VOIX-OFF et SOUS-TITRAGE

de vidéos

coding

TRADUCTION et LOCALISATION

de sites internet